Révolution commerciale : le gouvernement dévoile un AMI de 24 M€ pour transformer les zones commerciales

Olivia Grégoire, Ministre déléguée chargée des PME, du Commerce et de l’Artisanat et Christophe Béchu, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, ont conjointement dévoilé ce lundi 11 septembre, les grandes lignes du « Programme de transformation des zones commerciales » un ambitieux projet doté d’une enveloppe financière de 24 millions d’euros. 

Cette initiative vise à transformer le visage de vingt zones commerciales à l’entrée des villes, parmi les 1 500 à 1 800 que compte le pays.

©2023 Google Maps

En France, 15% des zones commerciales sont en déclin

Les zones commerciales couvrent aujourd’hui près de 500 millions de mètres carrés en France et représentent donc une importance économique, écologique, et sociale majeure en France. 

“Ces zones sont à bien des égards l'incarnation du vingtième siècle : celui de la consommation de masse, celui de l'automobile pour tous, celui du pavillon pour chacun”, a déclaré la ministre chargée du Commerce, Olivia Grégoire.

En effet, aujourd’hui, parmi les 18 000 zones commerciales, 15 % font face à des difficultés, notamment en raison de leur conception obsolète qui les rend peu attractives.

"Nos zones commerciales ont atteint leurs limites," a déclaré Olivia Grégoire. "Elles ne répondent plus aux attentes des Français et négligent leurs responsabilités environnementales." Pourtant, ces mêmes zones “représentent un immense vivier de terres qu’il nous faut transformer pour y inclure des logements, des bureaux, des commerces et de la végétation”.
©2023

Les centres commerciaux, dans la visée du gouvernement 

Au centre de ce bouleversement se trouvent les centres commerciaux, une réalité omniprésente dans la vie quotidienne des Français. 

Aujourd’hui, "72 % des dépenses des Français sont réalisées dans les centres commerciaux." rappelait Olivia Grégoire. Il n’est pas envisageable d’ignorer leur importance dans notre économie.

Ces havres de consommation représentent à la fois le visage du XXe siècle et une opportunité d’avenir, en raison de leurs vastes fonciers. 

Ces zones représentent un défi conséquent pour le gouvernement. 

  • Un défi écologique : Véritables passoires thermiques, les centres commerciaux sont aujourd’hui synonymes d’artificialisation des sols, la formation d’îlots de chaleur, la réduction de la biodiversité.
  • Un défi architectural et paysager : Représentatives de ce que certains observateurs qualifient de « la France moche, » ces zones commerciales se caractérisent le plus souvent par de larges artères bordées de panneaux publicitaires, des bâtiments aux façades souvent en tôle, et d’immenses aires de stationnement.
Si pour les entrepreneurs ce modèle a en effet longtemps été perçu comme un "eldorado," avec des magasins érigés il y a soixante ans "sur du foncier agricole peu onéreux", elles ne sont aujourd'hui que des "boîtes à chaussures cubiques bâties à moindre frais" en inadéquation avec l'urgence climatique.
©2023 Pexels - Matthias Zomer

Derrière le rétablissement du commerce de proximité, un enjeu de simplification des procédures administratives

Ce programme veut prolonger les initiatives déjà en cours telles que « Action cœurs de Ville » et « Conquête commerce rurale » visant à rétablir le commerce de proximité pour 50 000 Français, en réduisant les transports en voiture.

« Ce n’est pas d’abord un problème d’argent. Ce qui bloque aujourd’hui ce sont les réglementations, ce sont les délais, les procédures d’autorisation” rappelle Christophe Béchu. Pour faciliter les transformations administratives, le gouvernement annonce la mise en place d’une « task force« .

©2023 economie.gouv.fr/

Les 3 objectifs du Programme de transformation des zones commerciales

Ce programme trace les grandes lignes d’une nouvelle vision du gouvernement pour les zones commerciales françaises, au travers d’un triple objectif :

  1. Transformer ces espaces délaissés en véritables lieux de vie, tout en améliorant leur insertion dans le paysage urbain. 
  2. Diversifier les usages en y intégrant des offres de santé, de loisirs ou encore de restauration, au sein de parcs majoritairement constitués d’enseignes de modes. 
  3. Réduire de 40 % la consommation énergétique des zones commerciales d’ici 2030.

 

©2023 Pexels - The coach Space

Un accompagnement juridique et technique et une enveloppe financière de 24 M€

20 communes seront sélectionnées partout en France, “à Toulouse, Barentin, au Havre, comme à Angers.” 

Pour être lauréat, les territoires pilotes choisis devront respecter les trois conditions suivantes : 

  • L’impact négatif sur l’ensemble du territoire devra être significatif,
  • La zone devra avoir une prédominance de locaux destinés à des activités commerciales,
  • Le projet de transformation envisagé pour la zone doit avoir atteint un stade de développement suffisamment avancé pour pouvoir être réalisé avant le 31 décembre 2027.

Les porteurs de projets devront prendre contact avec les préfectures locales, qui seront chargées de procéder à une première évaluation des dossiers. 

Deux vagues de lauréats seront désignées, en novembre 2023 et début 2024.

Les lauréats de cet AMI pourront bénéficier :

  • d’un accompagnement juridique et technique sur-mesure, 
  • d’une enveloppe financière de 24 millions d’euros incluant les possibilités de déficit d’opérations commerciales.

Parmi les dépenses éligibles, sont évoquées les études préalables et le recrutement d’un chef de projet en charge de la transformation.

©2023 Pexels - Andrea Piacquadio

Un enjeu : adapter les transformations en fonction du contexte et des attentes locales.

Un défi majeur réside dans la capacité à comprendre les besoins spécifiques de chaque secteur, car les attentes des Français varient en fonction des localisations. "Il n’y a pas une zone commerciale mais des centaines" évoquent Olivia Grégoire et Christophe Béchu, qui reconnaissent la spécificité de chaque zone commerciale et prévoient des approches personnalisées pour leur transformation.

Cette complexité a prévu d’être abordée grâce à un réseau national et local dédié à la transformation des zones commerciales. Ainsi :

  • les zones en milieu urbain pourront faire l’objet d’une densification et d’une intégration dans des projets résidentiels,
  • celles en déclin auront l’opportunité d’être « renaturées » ou de servir de base à des activités industrielles, en fonction de leur emplacement géographique respectif.

Une initiative novatrice aux allures de promesses pour l’immobilier commercial

Cette initiative promet de remodeler en profondeur nos zones commerciales, les adaptant aux évolutions des modes de consommations de la société tout en respectant davantage l’environnement.

C’est un tournant historique qui placera les citoyens au cœur de cette révolution commerciale, une transition qui mérite une attention particulière de la part de tous les acteurs de l’immobilier commercial.

Vous souhaitez être accompagné dans la transformation de votre zone commerciale grâce à une analyse objective et localisée des attentes ?

Prenez rendez-vous avec notre équipe en cliquant ici

MINIBIO

YOUrban est une solution de développement business dédié à la relance du retail qui accompagne les promoteurs, les directeurs de centres et les retailers dans leurs enjeux de trafic digital et piéton.

YOUrban, c’est avant tout une équipe ultra-positive de collaborateurs qui sont toujours orientés solutions.

Notre mission est simple : remplir vos allées de clients et vos galeries de commerçants.

Notre équipe met toute son énergie et son expertise en oeuvre, au service de votre vision 

https://application-yourban.com