« Zone de chalandise » : définition, méthode, enjeux… Décryptage de cette notion clé en immobilier commercial en 5 min chrono !

Si vous travaillez dans l’immobilier ou dans le commerce de détail, vous avez peut-être déjà entendu ce terme de « zone de chalandise ». Mais qu’est-ce se cache derrière ?

Décryptage en 5 minutes chrono !

Zone de chalandise : exemple, définition et enjeux

©2023 - isocarto.fr, service du gouvernement permettant de construire des zones de chalandise basées sur des isochrones.

La zone de chalandise est la zone géographique d’où proviennent les clients d’un point de vente

Traditionnellement, il en existe deux catégories délimitées par deux critères

  • les isomériques : des zones délimitées par la distance que les clients sont prêts à parcourir
  • les isochrones : des zones délimitées par le temps de trajet.

Quel est l’intérêt d’une zone de chalandise ?

©2023- Andrea Piacquadio

Les entreprises utilisent cette zone de chalandise pour comprendre les attentes de leur audienceadapter leur stratégie marketing, ajuster leur offre en conséquence, et maximiser leur clientèle dans cette zone spécifique.

Parmi les informations cruciales à étudier, voici une liste non-exhaustive : 

Comment faire sa zone de chalandise ?

©2023- Andrea Piacquadio
  • La délimitation d’une zone de chalandise n’a pas de recette magique : elle dépend de la nature du commerce étudiéCela peut s’expliquer simplement par un exemple de tous les jours : on est plus enclin à se déplacer loin pour jouer au tennis que pour acheter du pain.

La construction est donc segmentée en plusieurs zones, qui dépendent plutôt du niveau d’attractivité des clients. Ces trois zones sont calculées de manière théorique ou empirique, sur des commerces du même type. 

On compte ainsi :

  • La zone primaire : elle correspond à la zone d’attractivité la plus élevée. C’est dans cette zone que vous toucherez la majorité de votre clientèle.
  • La zone secondaire : dans cette zone, l’attractivité de votre point de vente est moyenne car vos prospects disposent d’offres similaires. La mise en place d’un plan de communication efficace pour gagner des parts de marché est donc nécessaire.
  • La zone tertiaire : l’attractivité de votre point de vente est faible, mais il est toujours possible que vous attiriez une partie du marché.

Au-delà de la zone tertiaire, votre potentiel est quasiment nul : il est presque impossible d’attirer des clients.

Pour définir ces trois zones, demandez à vos clients quelle distance sont-ils prêt à parcourir, en fonction de leur lieu d’habitation !

 

Vous souhaitez en savoir plus sur votre zone de chalandise ?

Découvrez les aspirations et la provenance des personnes qui s’intéressent à votre centre. Rencontrons-nous !

https://application-yourban.com